1
Août
2017
0
charlevoix

La fois où je suis partie en stop à Charlevoix

Il y a quelques semaines, j’ai eu plein de jours de congés! Alors, j’ai décidé de partir pour une petite aventure. Tel un petit escargot avec mon sac sur le dos, je suis donc aller explorer une région qui m’était encore inconnue mais non moins réputée : Charlevoix.

 

Repartir sur la route

Voyage en stopÇa faisait pas mal un an que je n’étais pas partie comme ça, à l’aventure, comme au bon vieux temps. Si j’étais super excitée à l’idée de ce petit voyage, je rigolais beaucoup moins la veille. On rentrait du Comiccon, près de Montréal où Ben logeait pour son stage. J’étais épuisée… et un peu inquiète.

Je m’apprêtais à repartir seule mais surtout intégralement sur le pouce et ça me préoccupait pas mal. Comme si je n’avais jamais fait ça avant…

 

Mais je suis capable, là! Mon sac est prêt, j’ai une belle pancarte alors… allons-y! En plus, j’avais besoin de ce voyage. Pour profiter, pour changer d’air… Pas moins de cinq heures plus tard et trois gentils conducteurs, j’atteins ma destination : Baie Saint-Paul.

En route pour Charlevoix

 

Dans la confusion la plus totale 

Le Couchsurfing n’est pas très commun par ici mais je serai hébergée en dehors de la ville par une artiste de cirque. Elle n’a pas de cellulaire mais m’a proposé de me ramasser en fin d’après-midi puisqu’elle travaille à Baie Saint-Paul.

Eglise de BSPLa fin d’après-midi arrive et je me rapproche de la seule route qui permettra à mon hôte de me conduire chez elle. Sans succès, j’appelle le seul numéro qu’elle m’a donné. Je finis par tomber sur son mari. Il n’est même pas au courant que je m’en viens… Pas plus concerné que ça, il m’informe que sa femme n’est pas rentrée et que ma seule option est de rester où je suis.

Le temps passe et je suis toujours là. Ça fait maintenant deux heures que j’attends et que je suis sans nouvelles. Il n’y a pas d’auberge de jeunesse et il est parfaitement hors de question de dépenser une somme folle pour dormir. Je pourrais aller toquer chez les gens mais je ne m’en sens pas à l’aise. Enfin, on m’appelle!

Je vais appeler un ami qui habite proche pour qu’il puisse t’accueillir ce soir! Sinon je viendrais te chercher!

Je suis à la fois soulagée de ne pas dormir dehors et déstabilisée par ce changement de plan soudain. Me semble que c’est tout croche son affaire.

J’aurais attendu trois heures pour la rencontrer enfin. Si elle s’excuse pour l’attente, j’ai l’impression que ça lui complètement au dessus de la tête. Elle m’amène chez un de ses amis en dehors de la ville. Apparemment, elle a honte de m’accueillir car sa maison est dégueulasse…

C’est chez un soixantenaire aux allures de Père Noël que je vais dormir. Je suis fatiguée de ma journée. Mon humeur oscille entre la gratitude et l’exaspération. C’est mitigée que je vais me coucher dans une chambre tapissée d’anciennes toiles de parapentes. J’ai hâte d’être à demain!

 

Voyage dans le temps

Vue de chez mon hôteLa journée suivante s’annonce parfaite! Je découvre la maison où j’ai dormi. Claude a construit sa maison lui-même et fait pousser ses légumes. Loin de tout, c’est véritable havre de paix avec vue sur la baie. Amateur d’arts, ses murs sont recouverts d’oeuvres d’artistes locaux. Durant son temps libre, il anime une émission de radio sur la musique. Il connaît parfaitement son sujet. Finalement, ma mésaventure d’hier n’est pas si regrettable que ça.

A Baie Saint-Paul, je m’en vais vers la plage. Je n’avais pas revu la mer (ou ce qui y ressemble fortement) depuis la Nouvelle-Zélande et ça m’avait manqué. Mon hôte m’a parlé de l’Accalmie, un bateau qui a vogué durant plusieurs années avant d’être transformé en atelier par le peintre Guy Paquet puis d’être consumé par un incendie… Je me sens comme si j’allais visiter un lieu abandonné et peut-être hanté. Pourtant, ce n’est qu’une épave dont il ne reste presque rien. Mais ça reste impressionnant.

La baie et l'Accalmie

Le centre-ville de Baie Saint-Paul est vraiment mignon. Très touristique… mais vraiment joli. Tout le long de cette rue se succèdent petites boutiques artisanales, galeries d’artistes, confiseries, magasins de jouets vintage. On se croirait à une autre époque.

Baie Saint-Paul

 

Aller vers l’inconnu

De retour chez mon hôte, il m’offre de manger avec lui. On cuisine, on discute de voyage, de littérature, de musique… je fais d’ailleurs de belles découvertes.

Demain, je partirai pour La Malbaie. Tout comme Baie Saint-Paul, le Couchsurfing est quasi inexistant et je n’ai pas d’endroit ou dormir. En dernier recours, je poste un message sur un groupe de covoiturage en y expliquant ma situation. Au cas où. Je pensais qu’il serait supprimé directement. Mais c’est là que je me trompais.

Quatre personnes me proposent un endroit où dormir, chose que je n’aurais même pas imaginé. Cette solidarité insoupçonnée m’a fait sourire. Et m’a émue un peu, j’avoue. Parce que quand bien même j’ai expérimenté cette générosité plusieurs fois en voyage, cette gentillesse ne cesse jamais de me surprendre…

 

Rencontres imprévues et exceptionnelles

Troisième jour dans le Charlevoix. Je quitte Claude et son petit coin de paradis. Le pouce levé, je me fais vite embarquée par trois françaises en vacances. Elles souhaitent s’arrêter sur la route pour profiter de la vue et ce n’est pas pour me déplaire. J’arrive à La Malbaie après ce moment privilégié. Encore une belle rencontre.

Saint-Irenée

Je rencontre Isabelle et sa fille directement chez elles. Je vais dormir dans leur salon en compagnie de… surprise! Oscar le squelette, ahah! Quand je demande si c’est dans leurs habitudes d’héberger de parfaits inconnus, je suis surprise et en même temps, pas tant que ça…

C’est la première fois! Ma famille m’a dit que j’étais folle et de cacher mon argenterie. Mais j’ai choisi de croire que les voyageurs ne sont pas tous des voleurs. Et puis si c’est le cas, eh bien tant pis!

J’ai l’après-midi pour visiter. Demain, je retourne à Sherbrooke. Elle m’amène au Château Richelieu qui est en fait un casino. Perché sur les collines, il y a un petit sentier dans la forêt et la vue est vraiment belle. Ça me rappelle un peu l’Île de Vancouver. Je me promène dans le coin « touristique » de la ville, absolument minuscule. J’avoue être un peu déçue par cette ville dont j’attendais beaucoup.

La Malbaie

A mon retour, Isabelle me fait une belle proposition : m’emmener à Port-au-Persil, l’un des plus beaux villages du Québec. Et surtout, un bon spot pour voir des baleines à marée haute. Moi qui prévoyait à la base d’aller voir les baleines, je suis toute contente. On attend bien 30 minutes avant d’enfin en « apercevoir » une. Difficile de croire que sous ce mini aileron se cache un gigantesque animal.

Port-au-persil

En partant le lendemain, je suis tout simplement reconnaissance de les avoir rencontré. Toujours à la force de mon petit pouce, je rentre à Sherbrooke en compagnie d’un prof d’histoire, d’une ancienne accro au speed et d’un camionneur à l’anglais approximatif… Du monde que je n’aurai jamais rencontré autrement.

Encore une fois, je réalise toujours avec surprise à quel point un voyage, même très court, peut vite devenir exceptionnel par les rencontres incroyables et inoubliables qu’on y fait.

Et vous? Comment vous vous sentez quand vous faites un voyage après une longue pause? 

Tu as aimé cet article ? Partage-le !

Tu pourrais aussi aimer...

Apprendre une langue en voyage - 6 façons ludiques pour progresser
Apprendre une langue en voyage : 6 façons ludiques pour progresser
wwoofing, workaway, helpx - que choisir
Wwoofing, Workaway, Helpx: Lequel choisir ?

2 Réponses

  1. Je viens de rentrer de mon premier grand vrai voyage, je suis partie 37 jours à travers l’europe seule avec mon sac à dos. Et ce que j’ai préféré c’est la rencontre avec les gens, j’oublie même un peu les villes pour me souvenir que de ces moments avec ces personnes géniales que j’ai rencontré

    1. Hey! Raconte un peu ton voyage! 😀 Comment as-tu fait pour rencontrer des gens quand tu étais sur la route?
      Je suis d’accord avec toi sur le fait que les rencontres sont plus marquantes que les destinations en elles-mêmes! 😉

Laisser une réponse

CommentLuv badge