16
Jan
2018
2
Faire de l'auto-stop en voyage

Pourquoi voyager en auto-stop ?

Thématique du blog oblige, je dois vous parler pouce ! Depuis les débuts de Pouce Ton Sac, j’ai reçu plusieurs réactions, de filles principalement, m’expliquant qu’elles n’osaient pas faire d’auto-stop et qu’elles me trouvaient bien courageuse de monter avec des inconnus.

Première fois en auto-stop

Alors… grosse nouvelle : A la base, rien ne me destinait à voyager de cette façon. Plus jeune, j’ai longtemps pensé que l’auto-stop était une fausse bonne idée réservée aux gens braves et/ou un peu douteux.

Mais ça fait maintenant trois ans que Ben et moi sommes montés dans la voiture d’un inconnu pour la première fois. On fait officiellement partie de ces gens bizarres qui lèvent leur pouce sur le bord de la route! Comme quoi tout arrive. Même que cette première expérience allait en quelque sorte marquer le début d’une ère dans ma propre vie mais aussi changer peu à peu ma relation avec les autres. C’est pourquoi j’ai décidé de vous partager ma vision de la chose, pour toutes les belles choses que cette pratique a à offrir.

 

Apprendre à aller vers les autres

Le gros avantage de l’auto-stop est évidemment sa gratuité. Si vous êtes fauché, il vous sera difficile de trouver moins cher! Par contre, ce que ça pourra vous coûter éventuellement, c’est du temps et de la patience (beaucoup de patience!) Mais hé, ça fait partie du jeu !

Au delà du côté gratuit, l’auto-stop atténue cette notion d’individualisme dont on fait preuve, malgré nous, dans la vie de tous les jours. En voiture ou dans les transports en commun par exemple, où chacun est dans son coin et où personne ne se parle. Un peu triste, non ?

Faire de l'auto-stop en voyage La bonne nouvelle, c’est que l’auto-stop apporte une satisfaction dans les deux sens ! Le conducteur fait sa B.A. de la journée, l’auto-stoppeur bénéficie d’un trajet gratuit et tous les deux ont la chance de passer un moment privilégié avec un inconnu, pour discuter, échanger et apprendre.

Parce que faire de l’auto-stop, c’est rencontrer des gens et l’assurance d’une expérience aussi unique qu’éphémère. On y rencontre des hommes, des femmes de tous les horizons, qui ont chacun une histoire et des expériences à partager. Alors, peut-être que certains diront :

Dans les transports, on peut faire pareil !

C’est vrai… mais le feriez-vous plus ? Pas nécessairement puisque dans le bus ou le train, on a le choix de ne parler à personne. Tandis qu’en auto-stop… Vous risquez plus de passer pour quelqu’un de désagréable si vous ne décrochez pas un mot à la personne qui vous a embarqué.

 

Mettre de côté les idées reçues

Je pourrais jamais faire d’auto-stop, moi!

Que celui qui n’a jamais entendu ou prononcé cette phrase lève la main!  Personne ?!

Faire de l'auto-stop

Il est possible que certaines personnes, votre famille ou vos amis trouvent que l’auto-stop est une pratique dangereuse et que vous ne devriez pas en faire. Il est aussi vrai qu’on entend plus parler des histoires aux fins tragiques plutôt que des belles rencontres faites sur la route. Dommage car il y a souvent plus de jolies histoires que de malheureux incidents.

Alors oui, l’auto-stop comporte plus de risques que si vous aviez juste pris votre voiture. Mais le fait est aussi que la plupart des gens qui s’arrêtent sont bienveillants avec la simple envie d’aider. Et ce pour diverses raisons : Parce qu’on a l’âge de leurs (petits) enfants, parce qu’ils en ont fait plus jeune, parce qu’on leur fait pitié… mais rarement parce qu’ils sont foncièrement mauvais.

Aussi, si vous êtes effrayé de tomber sur une personne mal intentionnée, dites-vous bien que le conducteur peut possiblement ressentir la même chose à votre égard. Après tout, ça marche dans les deux sens.

 

Sortir de sa zone de confort

Gratuité de l'auto-stop

Lever le pouce pour voyager va définitivement vous sortir du petit monde que vous connaissez si bien et ceci de bien des façons :

  • Mentalement

Faire de l’auto-stop, c’est être conscient et accepter que les choses peuvent ne pas se dérouler comme prévu. Cette pratique a un côté très aléatoire. Vous n’avez pas d’autres choix que d’apprendre à être flexible, débrouillard et confiant tout en développant votre instinct et votre bon jugement pour assurer votre sécurité.

 

  • Socialement

L’auto-stop a cet avantage de nous forcer à aller vers l’autre. Si vous êtes de nature timide et gênée comme je le suis, faire du pouce peut être très bénéfique pour le développement de la confiance en soi.

Attendre en auto-stop

Engager une discussion avec quelqu’un dont on ne connaît absolument rien peut être gênant au début mais chaque cas est différent et c’est ça qui est chouette! L’échange peut être immédiat, plus tardif ou tout simplement inexistant, ça arrive et ça fait partie des surprises que réserve l’auto-stop.

En parlant de surprises, certains auront le don de mettre la barre de la générosité plus haute que les autres. Un repas, une visite de places intéressantes, une boîte de Tic-Tac, un endroit où dormir… de l’argent!? Au delà de vous avoir embarqué, ces personnes dont vous ne recroiserez peut-être jamais la route représenteront peut-être bien plus qu’un trajet gratuit, par leur simple envie d’aider et leur incroyable gentillesse.

 

  • Physiquement

Bien que les apparences soient trompeuses, l’auto-stop est fatiguant. Il exigera de vous patience, persévérance et préparation et ce qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Le manque d’activité, l’attente et les conditions météorologiques peuvent rendre votre journée longue et pénible. Sans parler de votre humeur qui peut en être affectée…

MAIS! ça fait partie de l’aventure et vos souvenirs n’en seront que plus riches… Après tout, si on avait pas fait d’auto-stop, on ne serait jamais restés coincés 6 heures à la même place sans jamais être capables d’avancer. On aurait pas campé sur cette petite plage et ce gars qu’on ne connaissait pas ne nous aurait jamais apporté ce beau gâteau au chocolat…!

Choisir l’auto-stop comme mode de transport n’est pas choisir la facilité, c’est un fait! Mais c’est une nouvelle rencontre, une nouvelle aventure, une nouvelle expérience qui s’offre à vous à chaque voiture qui s’arrête. Et des souvenirs en masse, surtout!

Auto-stop au Canada

Et vous, pourquoi voyagez-vous en auto-stop ?
Qu’est-ce qui vous plaît dans ce mode de transport ?

Tu as aimé cet article ? Partage-le !

Tu pourrais aussi aimer...

Sherbrooke, un an plus tard
Sherbrooke, un an plus tard…
charlevoix
La fois où je suis partie en stop à Charlevoix

Laisser une réponse

CommentLuv badge