28
Nov
2017
0
Comment survivre à l'hiver

Comment survivre à l’hiver canadien ?

Voilà ! C’est sur une belle couche de glace que la première neige est apparue à Sherbrooke, il y a quelques jours. Et quand on voit les températures qui chutent doucement mais sûrement, on ne peut plus dire que l’hiver s’en vient parce que…diantre, il est là!

Garder le sourire en hiverAussi, j’ai un scoop pour vous : Je n’aime pas l’hiver. Je suis très frileuse, pas tellement douée à marcher dans la neige et je vous parle même pas de ma façon à dealer avec la glace avec qui j’entretiens une relation assez froide, si vous permettez le jeu de mots (mouaha!) C’est d’ailleurs pour toutes ces raisons évidentes que je me suis installée au Québec il y a un an ! Certains diront « Béh là, tu viens pas vivre au Québec si t’aimes pas l’hiver, bla-bla-bla…! » Alors… OUI! Mais soyons honnêtes deux secondes : C’est clairement pas pour l’hiver que j’ai choisi le Québec! Après tout, y’a plein d’autres raisons super chouettes d’y venir et qui font que, même si l’hiver est froid, long et chiant, on l’aime quand même!

Ainsi pour célébrer mon troisième hiver ici, j’aimerais ça vous faire part de mon point de vue de française frileuse sur le (très) froid hiver canadien. Et ne craignez rien, les amis! L’hiver est là mais ça va bien aller!

 

Un hiver long et froid mais…

On ne va pas se mentir, il va faire froid et pas qu’un peu ! Les températures tournent autour de -15°/-20° en moyenne et peuvent descendre jusqu’à -40° dans des cas exceptionnels, notamment tout au nord. La vent est un facteur à absolument prendre en compte car il est très facile de perdre quelques précieux degrés grâce à une simple bourrasque. Un conseil : Vérifiez toujours la température ressentie.

Attendez-vous à un hiver long. Très long. Le froid et la neige commencent souvent entre novembre et décembre et peuvent s’éterniser jusqu’à avril. C’est très long et c’est sans doute ce qui me fait appréhender l’hiver plus que le froid, la neige… et la glace (quoique!)

Pour la petite histoire, lors de mon premier hiver au Canada en 2014, l’hiver a été très rude. Les jours successifs de grand froid étaient si nombreux qu’apparemment, c’était une première depuis plusieurs années… La bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’on m’a dit :

Si tu survis à cet hiver, tu vas survivre aux autres, c’est sûr !

Comme quoi, il faut toujours voir le bon côté des choses! Autre réjouissance, c’est que contrairement à la France et cette manie qu’on a d’arrêter de vivre dès que y’a 2 millimètres de neige, ici la vie continue! Les canadiens sont habitués à leur climat et ne mettent pas leur vie en pause sous prétexte qu’il fait froid ou qu’il neige. De ce fait, les bus roulent, les boutiques sont ouvertes et les écoliers vont à l’école (exception faite quand il fait -30°, faut pas déconner non plus!). Et ça, c’est très appréciable  surtout quand l’hiver canadien dure pas loin de 6 mois!

 

Ascenseur émotionnel

Durant l’hiver, il peut arriver deux phénomènes qui vont vous apporter joie et bonheur puis rancœur et désolation la seconde suivante :

  • Les belles journées ensoleillées :

Voir un beau ciel bleu et un grand soleil de bon matin est plutôt chouette, me direz-vous! Mais attention! Le soleil est traître dans ce pays ! Ce n’est pas parce qu’il y a du soleil qu’il fait chaud! En fait, il se peut même qu’il fasse bien plus froid que si le temps avait été gris et moche.

L'hiver au Canada

 

  • Les quatre saisons en un jour :

Passés les mois les plus froids à savoir janvier et février, le temps semble s’adoucir… La neige fond (un peu), il fait meilleur (un peu)… Comme si le printemps s’apprêtait à pointer le bout de son nez! Sauf qu’on est au Canada, les amis! Les choses ne sont pas aussi simples! A vous, les joyeux épisodes neige/glace/gadoue/grand soleil/glace/soleil/neige/gadoue!

4 saisons au canada

 

S’habiller pour l’hiver

Je vous conseille d’acheter vos vêtements d’hiver directement au Canada plutôt qu’en France. En effet, les vêtements seront plus adaptés aux températures. Les marques comme North Face ou Arc’Terix sont des marques assez populaires mais très coûteuses (comptez entre 300 et 400 dollars pour un manteau vraiment très chaud). Vous trouverez votre bonheur dans des magasins de sports comme Sports Experts ou encore MEC.

Bien s'habiller l'hiverMême s’il est tentant de prendre un manteau très chaud, il est recommandé d’en prendre un dans la gamme Medium. Pourquoi? Parce que les températures au Canada, aussi froides soient-elles peuvent aussi être très variables! Comme quoi le fun n’a aucune limite au Canada, ahah! On peut facilement gagner quelques degrés un jour et perdre le double le lendemain. C’est pourquoi avoir un manteau « moyen » est un bon deal pour pouvoir s’adapter en fonction de la météo.

Personnellement, j’ai opté pour un manteau de la marque Lolé (coût : 170$… le Black Friday a ses avantages!) qui, en plus, ne contient ni fourrure animale ni plumes d’oie! De plus, à l’inverse d’un rembourrage en plumes, le polyestère n’absorbe pas l’humidité!

Il peut également être judicieux d’investir dans un pantalon de neige résistant à l’eau qui vous permettra de vous amuser dans la neige sans finir trempé et gelé.

En ce qui concerne les bottes, il y en a pour tous les budgets aussi ! Je vous recommande de prendre des bottes montantes, étanches et doublées. Encore une fois, North Face est une marque référence mais très coûteuse. Pour des budgets un peu plus serrés, Sorel et Kamik peuvent faire l’affaire (comptez tout de même au dessus de 100$). Ne négligez ni le froid ni l’humidité et gardez les pieds au sec ! Pour le reste, pas besoin d’avoir des vêtements super épais. Vous verrez que ça peut même s’avérer être un inconvénient.

 

Habillez-vous comme un oignon !

La technique ici pour ne pas avoir froid, c’est de s’habiller avec des couches. D’où la raison de ne pas avoir un manteau trop chaud. Durant l’hiver, s’habiller exigera de vous organisation et gestion de temps, oui oui! Entre l’estimation de la température (« Combien de sous-pulls dois-je mettre ce matin? ») et le temps qu’il vous faudra pour enfiler vos 26 couches, vous êtes presque mieux d’être d’avance!

N’hésitez pas à mettre plusieurs couches (tee-shirt, sous-pull, pull, collants, legging, etc. …) que vous pouvez enlever ou ajouter pour être confortable.

Pour ma part, je double souvent certains vêtements : bonnet, écharpe, gants (une petite paire de gants et des mouffles par dessus font largement l’affaire!) Vous pouvez faire de même avec les chaussettes. Attention, cependant à ne pas trop en mettre : trop de chaussettes peut provoquer transpiration et froid dans les chaussures.

Les différences de températures entre l’extérieur et l’intérieur sont souvent flagrantes, vu qu’au Canada, les maisons sont souvent surchauffées. Il est donc possible gagner 40°C d’un coup, juste en rentrant à l’intérieur! Par jour de grand froid, mon conseil serait de ne rien laisser dépasser au risque de cils/cheveux/poils de nez qui gèlent et de joues et yeux douloureux!

 

Finalement, on y survit ?

Comment survivre à l'hiver canadien

OUI ! J’appréhendais beaucoup l’hiver canadien mais je me suis finalement rendue compte qu’une fois bien habillée, presque rien n’est insurmontable (à part la glace). Les couches sont vraiment importantes pour pouvoir être confortable en tout temps, même si on ressemble à un gros bibendum! Comme on m’a dit : « Tu t’en fous d’être cute en hiver! » Cette technique est très efficace, si bien qu’aller dehors par -20° est (presque) agréable. Alors, imaginez quand il fait zéro degrés…!

Tempête de neige au Canada

Par contre, on ne peut malheureusement rien faire pour la longueur de l’hiver… Arriver au printemps et avoir ENCORE de la neige, c’est vraiment plate! Mais ça fait partie du charme du Canada. Alors, en attendant le retour des beaux jours, on s’habille chaudement, on va profiter des événements, des festivals et des sports d’hiver, on joue dans la neige… Et on oublie pas de garder le sourire! 

 

Avez-vous déjà vécu un hiver canadien ? Comment l’avez-vous vécu?
Partagez donc vos impressions !

Tu as aimé cet article ? Partage-le !

Tu pourrais aussi aimer...

Sherbrooke, un an plus tard
Sherbrooke, un an plus tard…
charlevoix
La fois où je suis partie en stop à Charlevoix

Laisser une réponse

CommentLuv badge