21
Juin
2017
3
Apprendre une langue en voyage - 6 façons ludiques pour progresser

Apprendre une langue en voyage : 6 façons ludiques pour progresser

Voyager, c’est chouette et quand on est capable de parler la langue du pays, c’est encore mieux ! L’anglais étant présent presque partout, ce n’est pas sans une petite fierté que je crie haut et fort (je plaisante… dans la vraie vie, je fais un peu ma timide) que je suis capable d’avoir une conversation en anglais. Et ce sans regarder mon interlocuteur d’un regard vitreux car je n’ai aucune idée de quoi il parle, s’il vous plaît!

J’ai donc décidé de vous proposer une petite liste de façons plus ou moins ludiques pour apprendre ou améliorer une langue. De par mon expérience personnelle, c’est surtout l’anglais qui est évoqué mais ça marche aussi avec les autres langues donc n’ayez craintes, jeunes aventuriers !

 

Interpals

InterpalsJ’en parlais déjà dans mon article sur ma rencontre avec mon compagnon de voyage. On peut le dire, ce site de « rencontres » a été très aidant au niveau de mon amélioration en anglais.

Pourquoi ? Pour commencer, le site est en anglais et pour des questions pratiques, le mieux est également de remplir votre profil en anglais.

Vous avez plusieurs options qui s’offrent à vous. Vous pouvez trouver des correspondants pour des échanges virtuels, postaux ou dit linguistiques.

  • Pour les deux premiers, il s’agit tout simplement d’avoir des correspondants qui peuvent éventuellement devenir vos amis. Les correspondances sont très souvent en anglais puisque c’est la langue internationale. De ce fait, vous allez pouvoir travailler votre anglais tout en lisant et écrivant à votre ami du bout du monde.
  • Pour l’échange linguistique, il s’agit plus d’un échange de bons procédés. Je t’apprends le français, tu m’aides en espagnol. Je n’ai pas testé cet échange mais l’idée d’interagir directement avec quelqu’un est intéressante (même si c’est via internet, c’est toujours mieux que rien!)

 

La phonétique

Quoi de mieux que la phonétique pour se mettre dans le bain ? Écouter des films ou des séries est très bon pour habituer vos oreilles à une nouvelle langue ou accent. Vous pouvez commencer en Version Originale Sous-Titrée (français ou autre) puis si vous vous sentez prêt, passer à la VO tout court.

Pour ma part, ça dépend souvent du genre du film. Il y a des genres que je ne suis pas à l’aise de regarder en VO car je n’aime pas manquer des choses importantes (ceux qui me connaissent savent que je suis chiante là-dessus!) Par exemple : La science-fiction (termes que je n’emploie pas et donc je ne connais pas) ou encore la comédie (ce moment où il y a un jeu de mots hilarants et que tu ne le comprends pas, doh!). Cela dit, peu importe l’univers de la série ou du film que vous regardez, ça nourrira assurément votre vocabulaire! (Oui, j’aime beaucoup Doctor Who!)

VOST ou VO, faites votre choix ! Les deux vous feront progresser à leur manière !

Il en va de même pour la musique. Écouter ses artistes préférés et finir par comprendre les paroles est quelque chose de vraiment appréciable (ou décevant, ahah) !

 

La lecture en VO

Si vous êtes plus littéraires, essayez-vous avec des livres simples. Ou que vous connaissez déjà ! Dans ce cas, vous serez plus à l’aise car vous connaîtrez déjà l’histoire, il s’agira tout simplement de la (re)découvrir dans une langue différente. De plus, la lecture a un aspect « plus visuel » sur l’orthographe et la grammaire qu’on a pas quand on regarde un film.

Mysterious SkinPour la petite histoire, le premier livre en version originale que j’ai lu était « Mysterious Skin » de Scott Heim. Ayant déjà vu l’adaptation au cinéma de Greg Araki, je pensais que ça allait être facile. Eh bien, non ! Dictionnaire toutes les 5 secondes et l’impression de ne pas avancer. Au final, c’est cinq ans après que je l’ai lu au complet, en gardant de bonnes distances avec le dictionnaire (et en comprenant l’histoire aussi). Persévérance est le maître mot !

 

Les guides de conversations

Si vous êtes dans un pays où l’anglais est moins présent, vous pouvez optez pour les guides de conversations. Avec ça, vous aurez non seulement quelques informations très pratiques sur le pays mais aussi quelques bases et phrases toutes faites s’adaptant à chaque situation. Très pratiques et tout petits pour les avoir partout avec vous.

Les guides de conversations

 

Les cours en ligne

Les cours de langues sont présents sur Internet depuis quelques années maintenant. Pourtant, je viens tout juste de m’y mettre sérieusement. Parmi les plus connus, on trouve Duolingo, Memrise qui sont gratuits (ce dernier a cependant un mode premium à 9$/mois) ou encore Babbel qui, lui, sera payant après quelques leçons.

Personnellement, j’ai décidé de tester les deux premiers. Et pour ce faire, je n’ai pas choisi une langue… mais deux : l’espagnol et le russe.

  • Duolingo

DuolingoCe site est très bien fait et simple d’utilisation et est disponible sur Android et Apple. On peut se fixer des objectifs (des XP) pour suivre une certaine cadence dans son apprentissage. J’ai décidé de tester les deux langues sur ce site et voici mon avis :

L’espagnol est très facile à apprendre. Chaque leçon représente un thème (les membres de la famille, les animaux, les vêtements…) et on part vraiment de la base. Ce qui est vraiment bien quand on a eu une prof peu captivante au collège.

En revanche, ça se gâte un peu pour le russe. Mais commençons par les points positifs : on peut avoir les deux alphabets (latin et cyrillique) et les changer au besoin. C’est très pratique en plus de la phonétique. Maintenant, les bases sont un peu différentes et au début, on apprend des mots qu’on aurait pu apprendre bien plus tard (pourquoi apprendre à dire « Square » avant de savoir dire « Merci », bonne question!)

  • Memrise

Memrise

Pour ce qui est de Memrise et pour les raisons citées ci-dessus, j’ai simplement testé le russe. Je trouve le site un peu compliqué mais les leçons plus intéressantes. Les premières leçons se concentrent essentiellement sur l’alphabet cyrillique et leur prononciation. Les quelques mots qui suivent sont vraiment de base, ce qui est largement suffisant au début.

 

Les expériences à l’étranger

Écouter, lire, écrire… tout ça va être une aide considérable dans votre apprentissage. *CLAP CLAP* Maintenant, il est temps de mettre tout ça en pratique. C’est peut-être le plus intimidant. De plus, nous, français, sommes un peu reconnus pour être complexés quand il s’agit de s’exprimer dans d’autres langues. Mais quand faut y aller, faut y aller !

Rien de tel qu’être dans le pays en question pour se pratiquer et vous aurez 1001 occasions de mettre vos heures d’apprentissage en pratique : faites un voyage en sac à dos, travailler dans un pays inconnu, dormez chez des locaux, faites du bénévolat… Autant de belles occasions pour vous de discuter dans une nouvelle langue!

Voyager pour apprendre une nouvelle langue

Et vous, quelle langue vous intéresse ? Comment vous faites, vous, quand vous voulez apprendre une nouvelle langue ? Si vous avez d’autres suggestions ou que vous avez des astuces, je vous invite à les partager en commentaire !

Tu as aimé cet article ? Partage-le !

Tu pourrais aussi aimer...

charlevoix
La fois où je suis partie en stop à Charlevoix
wwoofing, workaway, helpx - que choisir
Wwoofing, Workaway, Helpx: Lequel choisir ?

Laisser une réponse

CommentLuv badge