14
Mar
2017
2

5 livres pour découvrir Patrick Senécal

Patrick Senécal est devenu un de mes écrivains préférés il y a quelques années, suite à la très forte recommandation de quelques amis québécois. Originaire du Québec, il est très souvent comparé à Stephen King. Ses livres se baladent entre le réel et l’imaginaire et sont toujours alimentés d’une bonne dose d’horreur et de glauque.

Pour ceux qui n’ont jamais entendu de Patrick Senécal, je dirais que comparé à Stephen King dont j’ai toujours eu beaucoup de misère à lire les livres, les histoires de Patrick Senécal sont très faciles à lire. Et c’est surtout très… très imager ! Que vous débordiez d’imagination ou non, vous n’aurez aucun mal à vous plonger dans son univers! D’ailleurs, certaines histoires peuvent vraiment vraiment être très perturbantes si on ne sait pas dans quoi on s’embarque.

Je ne suis pas une grande fan d’horreur. A vrai dire, j’aime écouter des histoires qui font peur mais il vous sera assez difficile de me faire regarder un film d’horreur sans que je construise une forteresse de couverture et de coussins en plus des mains devant les yeux. Mais bizarrement, la littérature, du fait qu’on ne  « voit » pas directement ce qui se passe, ça fait un peu moins peur. Sauf quand on lit du Patrick Senécal. Plus d’une fois, je me suis sentie mal à l’aise, effrayée voire angoissée en lisant ses livres. Mais j’imagine que c’est là la preuve de son talent !

Je ne les ai pas encore tous lu (mais c’est sur ma liste de livres à lire!) mais voici une petite sélection des livres que je vous recommande grandement de lire si vous voulez découvrir l’univers fou de cet auteur de génie.

 

Le passager (2003)

Livre Le PassagerEtienne Séguin n’a pas trente ans. Originaire de Drummondville, demeurant depuis quelques années à Montréal, il vient d’accepter un poste de professeur de littérature au cégep de sa ville natale. Qu’à cela ne tienne, il fera l’aller-retour par l’autoroute 20 ; le trajet ne prend pas plus d’une heure, cela lui permettra d’écouter la radio et, surtout, d’oublier sa récente séparation ! Peu de temps après, Étienne remarque un auto-stoppeur, toujours posté au même endroit au moment où il passe. Pourquoi ne pas le faire monter afin de rompre la monotonie de la route ? Dès la première rencontre, le jeune homme comprend que son passager l’a connu dans son enfance. Mais voilà : Étienne souffre d’amnésie et n’a aucun souvenir de ses jeunes années. C’est alors que les questions surgissent dans son esprit : qui donc est ce passager qu’il a pris l’habitude d’embarquer ? Et qu’ont-ils fait ensemble, dans leur jeunesse?

Petit avis : Le Passager est le premier livre de Patrick Sénécal que j’ai lu. Un très bon livre pour découvrir l’auteur. Et pour les sceptiques, ce livre ne montre définitivement pas comment c’est, dans la vraie vie, faire de l’auto-stop !

Aliss (2000)

Livre AlissÀ la suite d’une rencontre fortuite dans le métro, Alice aboutit dans un quartier dont elle n’a jamais entendu parler et où les gens sont extrêmement bizarres. Mais c’est normal, non ? Elle est à Montréal et dans toute grande ville qui se respecte, il y a plein d’excentriques, comme Charles ou Verrue, d’illuminés, comme Andromaque ou Chess, et d’êtres encore plus inquiétants, comme Bone et Chair… Alice s’installe donc et mord à pleines dents dans la vie, prête à tout pour se tailler une place. Or, elle ne peut savoir que là où elle a élu domicile, l’expression être « prêt à tout » revêt un sens très particulier…

Petit avis : J’aime beaucoup l’histoire d’Alice au Pays des Merveilles. Dans Aliss, Patrick Senécal reprend cette histoire pour lui donner une version un peu plus trash. On retrouve tous les personnages mais on les découvre sous un autre jour… qui est bien plus sombre!

5150, rue des Ormes (2001)

Livre 5150 rue des ormesIl s’appelle Yannick Bérubé, il a vingt-trois ans, il est séquestré au 5150, rue des Ormes, dans la ville de Montcharles, et c’est pourquoi il a décidé d’écrire son histoire. Or, si son récit débute par une banale chute à bicyclette, la suite bascule rapidement dans l’horreur, car la famille qui le retient prisonnier est loin d’être normale : Jacques Beaulieu, le père, est un psychopathe qui ne jure que par le jeu d’échecs et qui se prend pour le dernier des Justes; Michelle, l’adolescente, semble encore plus dangereuse que son père; Maude, l’épouse et la mère, est obsédée par le Seigneur et elle obéit aveuglément à son mari. Quant à la petite Anne, elle est muette et ses grands yeux immobiles ressemblent à des puits de néant…

Petit avis : Ce livre n’est pas mon préféré mais est intéressant au niveau de la complexité des personnages et de la tournure que prend l’histoire. Il a d’ailleurs été adapté au cinéma.

Le Vide (2007)

Livre Le VidePierre Sauvé. À l’orée de la quarantaine, veuf, père d’une fille de vingt ans. Sergent-détective à la police municipale de Drummondville, il enquête sur un quadruple meurtre qui a toutes les apparences d’un crime passionnel. Frédéric Ferland. Début de la cinquantaine, divorcé, père de deux adultes qu’il ne voit guère, il cherche depuis des années l’excitation ultime, celle qui donnera un sens à son existence et à la vie en général, qu’il a toujours trouvée terne. Psychologue, il exerce sa profession dans la ville de Saint-Bruno. Maxime Lavoie. Trente-sept ans, célibataire, idéaliste et milliardaire. Il y a deux ans, il a quitté ses fonctions de président de Lavoie inc. pour devenir le producteur et l’animateur de Vivre au Max, l’émission de télé-réalité la plus controversée de l’heure… mais aussi la plus populaire. Trois hommes différents, trois existences que tout sépare. Or, contre toute attente, leurs chemins se croiseront bientôt et leur vie en sera bouleversée à jamais. Tout comme celle de milliers de gens…

Petit avis : Le Vide fait désormais partie de mes livres préférés. Ecrit dans le désordre, ce livre est vraiment incroyable. Aussi, c’est sans doute le livre qui m’a mit le plus mal à l’aise parmi tous les livres que j’ai pu lire dans ma vie. Cela dit, l’histoire est vraiment fascinante, dérangeante et effrayante et on se pose beaucoup de questions après l’avoir lu. D’ailleurs, je ne lis jamais deux livres de Patrick Sénécal l’un à la suite de l’autre parce qu’il faut souvent du temps pour digérer le tout…

Oniria (2004)

Livre OniriaIls sont quatre : David, Jef, Éric et Loner. Quatre criminels qui, habilement, se sont échappés de prison. Mais la police les a pris en chasse et les cerne de près. Alors ils décident de se cacher pour la nuit dans une villa isolée au nom étrange, Oniria… Et c’est sans aucun doute la pire décision de leur existence !

Petit avis : Oniria penche plus dans le roman fantastique que la plupart des autres livres. Huis-clos dans un labyrinthe glauque, l’histoire est aussi oppressante qu’intéressante.

 

Pour finir, j’espère que cet article vous aura plu et que cette petite liste vous donnera envie de découvrir l’univers unique qu’est celui de Patrick Sénécal. Y a-t-il des déjà fans parmi vous ? Quel est le livre que vous avez préféré ? Avez-vous des recommandations ?

Tu as aimé cet article ? Partage-le !

Tu pourrais aussi aimer...

Sherbrooke, un an plus tard
Sherbrooke, un an plus tard…
charlevoix
La fois où je suis partie en stop à Charlevoix

2 Réponses

    1. Je l’ai lu aussi! En fait, j’en ai lu quelques autres (Hell.com, Sept comme Setteur (pour les enfants, je voulais vraiment voir ce que ça donnait un livre Made In Patrick Senécal pour les enfants!) ou plus récemment Faims) mais ceux listés font partie de mes préférés! 😉

Laisser une réponse

CommentLuv badge